les-voeux-urbanisme_vignette-1

Orly, France Urbanisme

Les Voeux, Projet Urbain

étude biocité parc programme mixte écosystème

Comment faire une ville durable, qui corresponde à nos modes de vie contemporains, qui tienne compte à la fois d'une volonté d'installer un cadre de vie en prise avec la nature dans le long terme et, simultanément, d'être un créateur d'activité économique...?

  • Catégorie

    Urbanisme
  • Type de commande

    Concours

  • Programme

    1 260 logements et 2 000 m² de commerces

  • Surface

    23 hectares

  • Mission / Phases

    Etude urbaine

  • MOA

    EPA ORSA - Etablissement Public d’Aménagement Orly Rungis Seine Amont

  • MOE

    TN PLUS (mandataire), SATHY, ALPHAVILLE, AEU, URBATEC

  • Budget

    NC

  • Calendrier

    2016 – 2019

Un nouveau Parc Métropolitain dans le systèmes Parc de la Seine

lv2

Le projet des Vœux comporte de nombreux objectifs : saisir l’opportunité de sa position en bord de Seine, insuffler une dynamique nouvelle, entériner le rapport à l’usine de traitement des Eaux de Paris. C’est un territoire d’exception, tant dans la somme des contraintes que dans le paysage qui est offert. En considèrent cela comme non contradictoire, l’objectif du quartier est celui d’une Biocité : une gestion vertueuse et écosystémique de cette pièce urbaine à part entière, au plus proche de la Seine.

2

Envisager l’exception du site en termes paysagers, c’est prendre en compte les lieux d’habitats, les essences et les espèces. Créer une Biocité, c’est surtout provoquer un enrichissement mutuel entre architecture et milieux.

Les cheminements du parc vecteur de projet : a minima, une voie de desserte sera créée, longeant la voie ferrée, pour l’entretien du parc et l’accès des visiteurs à pied ou se déplaçant à vélo. Dans un premier temps, la passerelle, en partie sur le toit du parking silo, permet de franchir la voie ferrée et de desservir le parc, même pour les personnes à mobilité réduite.

Ensuite, un deuxième tronçon permet d’arriver jusqu’au belvédère de la Seine. Et enfin, le dernier tronçon permet de traverser la Seine et de faire l’intermodalité entre le RER C et le RER D.

3

Définir trois zones en fonction de la place occupée par l’être humain et de sa présence sur les différents types de milieux existants ou à créer.

4

Définir trois zones en fonction de la place occupée par l’être humain et de sa présence sur les différents types de milieux existants ou à créer.

5

L’architecture comme substrat : diversifier l’habitat et les possibilités d’installation de la végétation.

Les façades comme biotope : créer des milieux verticaux.

allege-les_voe_architecture-substrat
s

Les enjeux de mobilités : traverser le site.

10
allege-les_voe_pers-1

Les divers programmes et usages au seins du parc

11
15
16
17